Photoreportage

Porter la tradition sur son visage

Après avoir fui la persécution en Birmanie, les femmes rohingya du camp de réfugiés de Balukhali, au Bangladesh, ont trouvé un peu de réconfort dans le thanaka, une pâte traditionnelle aux fonctions à la fois esthétique et protectrice. — D’après Reuters

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.