118

Andrew Benintendi a frappé trois coups sûrs et aidé les Red Sox de Boston à prolonger leur meilleur début de saison en 118 ans grâce à une victoire de 3-1 face aux Orioles de Baltimore. Mitch Moreland a aussi réussi trois coups sûrs pour les Red Sox, qui affichent un dossier de 13-2 sous la direction du gérant Alex Cora.

— Associated Press

Golf

Spectaculaire remontée

Le Japonais Satoshi Kodaira a calé un roulé de 25 pieds pour un oiselet au troisième trou de prolongation, hier, et il a remporté la Classique Heritage disputée à Hilton Head Island, en Caroline du Sud. Ce roulé, réussi sous les yeux du Sud-Coréen Kim Si-woo, est venu couronner une spectaculaire remontée alors que Kodaira accusait, à un certain moment, un retard de six coups. Âgé de 28 ans, Kodaira a ramené une carte finale de 66 pour porter sa fiche cumulative à - 12. lI s’agissait pour lui d’une première victoire en carrière sur le circuit de la PGA. Les Américains Bryson DeChambeau et Luke List ont terminé à égalité au troisième rang, un coup derrière Kodaira et Si-woo.

— Associated Press

Tennis

Auger-Aliassime battu d’emblée

Félix Auger-Aliassime a subi l’élimination au premier tour du Masters de Monte Carlo, hier. Au terme d’un duel de 2 h 36 min, le Québécois de 17 ans s’est incliné devant l’Allemand Mischa Zverev en trois manches de 2-6, 7-6 (4) et 1-6. Auger-Aliassime a réussi trois as, mais il a commis six doubles fautes et son taux de réussite à ses premières balles de service n’a été que de 51 % contre 65 % pour Zverev. De plus, il n’a gagné que 54 % des points une fois sa première balle en jeu, loin derrière le taux de réussite de 71 % de son adversaire de 30 ans.

— Associated Press

Baseball

Quand la météo s’en mêle…

Le dernier match de la série entre les Braves d’Atlanta et les Cubs de Chicago, prévu hier, a été annulé en raison du mauvais temps. Une pluie constante tombait sur la région de Chicago en matinée et les drapeaux surplombant le Wrigley Field étaient secoués par de forts vents. À Cleveland, la pluie a forcé l’annulation du match entre les Blue Jays de Toronto et les Indians pour la deuxième journée de suite. À Detroit, les deux matchs d’un programme double entre les Yankees de New York et les Tigers ont été annulés en raison du mauvais temps. Par ailleurs, le duel entre les Angels de Los Angeles et les Royals de Kansas City a été annulé en raison du froid. Le mercure indiquait - 1 °C à Kansas City et les vents soufflaient à 29 km/h, créant un refroidissement éolien équivalent à - 7 °C.

— Associated Press

Hockey junior

Les Voltigeurs éliminés

Dominic Cormier a dénoué l’impasse à mi-chemin en troisième période et les Tigres de Victoriaville ont éliminé les Voltigeurs de Drummondville en l’emportant par blanchissage, 3-0, hier après-midi à Drummondville. Alors que les deux équipes étaient en quête d’un premier but, Cormier a accepté une passe de Simon Lafrance avant de décocher un tir du revers précis en provenance de l’enclave. C’est tout ce dont les Tigres avaient besoin pour battre leurs rivaux de longue date dans la LHJMQ et remporter la série de deuxième tour en cinq matchs. Félix Lauzon a doublé l’avance des siens alors qu’il restait un peu plus de quatre minutes à écouler à la rencontre, et Jimmy Huntington a complété la marque dans un filet désert. Les Tigres ont atteint le carré d’as pour la première fois depuis 2010. Ils se mesureront maintenant au Titan d’Acadie-Bathurst, qui vient de balayer le Phoenix de Sherbrooke. Après la rencontre, le directeur général et entraîneur-chef des Voltigeurs, Dominique Ducharme, s’est avoué prêt à faire le saut chez les professionnels. « J’ai toujours dit que c’était quelque chose que je voudrais faire [...] On verra ce qui va se passer », a-t-il déclaré.

— La Presse canadienne

Soccer

Manchester City champion

Manchester City a remporté le championnat de la Premier League de soccer sans même jouer hier, après que Manchester United, son plus proche rival, a subi une défaite de 1-0 contre West Bromwich Albion, l’équipe de dernière place. Pour Manchester City, il s’agit d’un troisième titre en sept saisons, et de loin son plus convaincant. Avec encore cinq matchs à jouer, l’équipe de Pep Guardiola détient une avance de 16 points au sommet du classement. Ainsi, le rendez-vous du week-end prochain à domicile contre Swansea se transformera en une célébration pour l’une des meilleures formations de la Premier League, encore susceptible d’éditer plusieurs records d’ici la fin de la saison.

— Associated Press

Jeux du Commonwealth

Le Canada a raté sa cible

Bien que le pays ait terminé les Jeux du Commonwealth à court de son objectif d’une centaine de médailles, les dirigeants de la délégation du Canada croient que le vrai test viendra dans deux ans, aux Jeux olympiques de Tokyo.

Les leçons apprises sur la Côte d’Or australienne devraient rapporter des dividendes en 2020, a affirmé la chef de mission du Canada, Claire Carver-Dias.

« C’est du renseignement », a illustré Carver-Dias, ancienne spécialiste de la nage synchronisée et médaillée aux Jeux olympiques, du Commonwealth et panaméricains.

« On collecte des données. Et les gens sous-estiment les Jeux du Commonwealth, a-t-elle enchaîné. Nous subissons un sous-financement chronique. Mais ces Jeux sont vus comme un jalon sur la route de la performance et les athlètes considèrent qu’ils sont importants. C’est une étape… Les olympiens profiteront de leur présence ici. »

Après d’audacieuses prévisions, le Canada a dû attendre jusqu’à la dernière journée pour égaler sa récolte d’il y a quatre ans à Glasgow, alors que les athlètes du pays avaient amassé 82 médailles.

Une piètre performance de l’équipe féminine de rugby à sept l’a empêchée d’obtenir le bronze et une 83e médaille. C’est plutôt la formation de l’Angleterre qui a pu se hisser sur la troisième marche du podium dans cette discipline en vertu d’une victoire de 24-19.

Par ailleurs, grâce à une médaille d’argent inattendue de la part de la formation masculine de basketball, le Canada a terminé les Jeux avec 15 médailles d’or, 40 d’argent et 27 de bronze. Bien que le total soit exactement identique à celui de Glasgow, le nombre de médailles d’or a chuté de 31 à 15.

Au classement global, le Canada a terminé au troisième rang derrière l’Australie, qui en a amassé 198, dont 80 d’or, et l’Angleterre, qui en a accumulé 136, incluant 45 d’or. Par ailleurs, l’Inde a devancé le Canada avec 16 médailles d’or parmi les 66 que le pays a gagnées.

Privé du sprinteur Andre De Grasse, qui s’est retiré à la dernière minute, l’athlétisme a rapporté 13 médailles, quatre de moins qu’il y a quatre ans.

Une jeune délégation en gymnastique rythmique a terminé les Jeux avec deux médailles, alors que le Canada en avait gagné six en 2014. La lutte a aussi été moins rentable pour le Canada, dont le nombre de médailles a glissé de 12 à 10.

Par contre, grâce aux huit médailles de Taylor Ruck (1-5-2), une adolescente de 17 ans, la natation a permis au Canada de récolter 20 médailles, neuf de plus qu’à Glasgow. De plus, les pugilistes canadiens ont glané six médailles, le double du total inscrit en 2014.

Lorsque Damian Warner a trébuché au décathlon, Pierce LePage s’est révélé et a accédé au podium. Haley Smith a supplanté Emily Batty et décroché la médaille de bronze en vélo de montagne.

Si les exploits positifs ont semblé faire oublier les moments plus sombres, les responsables de la délégation canadienne se penchent sur les statistiques et les performances pour essayer de comprendre pourquoi les projections de médailles – dans les faits, elles s’élevaient à 112 – ne se sont pas concrétisées.

La jeunesse de l’équipe du Canada, la puissance de la formation australienne et une multitude de quatrièmes places – le boulingrin en a rapporté quatre à lui seul – ont été avancées comme des raisons.

Globalement, les Jeux ont été une réussite, estime Benoit Huot.

« Ce furent des Jeux incroyables, a affirmé le chef de mission adjoint. Le comité organisateur a livré la marchandise. La population de la Côte d’Or et les Australiens étaient fiers d’accueillir ces Jeux et nous l’avons senti. »

— Neil Davidson, La Presse canadienne

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.