Finale d’Occupation double

Les « bouées » couronnées au Casino

Sans trop grande surprise (sauf pour les principaux concernés), les « bouées » Trudy et Math ont remporté Occupation double, hier. La finale s’est tenue au Cabaret du Casino de Montréal, devant les proches des finalistes, les exclus de cette saison et quelques centaines de spectateurs. 

Au-delà d’innombrables rangées de machines à sous, une enseigne OD devant les portes du Cabaret annonçait le party de la finale d’Occupation double. Au plafond de la salle, à gauche, un néon « Le pouvoir de la moustache ». À droite : « Ici, c’est chez nous ! » Les non-initiés n’auraient pas saisi les références, mais il est bien évident que le parterre du Cabaret regorgeait de fervents enthousiastes de l’émission de téléréalité de l’heure. 

Une canette de Pepito à la main, quelques centaines de personnes étaient rassemblées dans leurs habits de fête, prêtes à assister au dévoilement des gagnants et à festoyer ensuite. Pour 125 $, une poignée de spectateurs ont pu assister au couronnement de Math Robi et Trudy.

La soirée a débuté par le visionnement de l’épisode ultime de cette saison d’Occupation double en Afrique du Sud. Les applaudissements aux moments d’euphorie, les silences tendus durant les moments de malaise ou de peine, les cris de désaccord : le public était très investi dans le déroulement de l’épisode. 

Les exclus étaient tous là, présentés en vitrine dans leurs sections privées surélevées, de part et d’autre de la salle. 

Comme de vraies vedettes, ils attiraient tous les regards, étaient sollicités pour des égoportraits. 

Karl s’est fait offrir un popcorn (encore une fois, il faut avoir suivi l’émission pour comprendre pourquoi) et le partageait avec les gens venus jaser. Juste à côté, Kevin discutait avec une admiratrice. Une petite danse, un égoportrait, un commentaire sur la moustache, un sourire, et au suivant. Dragos et Polina ne se lâchaient pas d’une semelle, tandis que Camille était plutôt solitaire sur son piédestal.

Les coulisses du direct

Dans le Cabaret, l’auditoire avait la possibilité d’afficher ses couleurs, en se promenant avec les masques de ses favoris. Déjà, dans la salle, Trudy et Math remportaient (largement) le plus d’appuis.

La soirée de dimanche a été une autre démonstration (en plus des cotes d’écoute des derniers mois) qu’OD, cette année, a suscité un engouement tout particulier. « Je pense qu’il y a eu beaucoup de rebondissements, donc on avait toujours hâte de voir la suite », a déclaré Mollie Bessette, fan de la première heure d’Occupation double, pour justifier cette ferveur. 

À 19 h 30, le direct a commencé. Les finalistes ont débarqué sur scène et ont eux aussi eu droit à un accueil de star. Encore une fois, surtout Trudy et Math, dont le fan-club personnel criait plus fort que tous les autres. 

Une fois les gagnants annoncés, les caméras étaient sur scène pour capter les émotions de près. Un régisseur a fait signe à Kiari de se diriger vers Math Robi pour le prendre dans ses bras, un objectif vissé sur eux.

Tout le monde a ensuite dû se rendre en coulisse. À l’abri des regards et des caméras, les trois couples ont pu décanter. 

Pour discuter avec La Presse, Trudy et Math ont été conduits dans un petit bureau. « On vous aime, man », a lancé Kiari à Math alors qu’il passait devant lui. Après une (autre) accolade entre les deux participants, les gagnants nous ont finalement fait face, un large sourire aux lèvres, loin du brouhaha, l’air encore surpris de ce qui leur arrivait.

« On n’était pas conscients à quel point les gens étaient pour nous, a avoué Trudy. On ne s’attendait pas à une aussi grosse dose d’amour. […] Moi, j’étais constamment en danger, je pensais tout le temps que mon heure allait sonner. Je n’en reviens pas de l’avoir emporté. »

« J’étais abasourdi. On est les underdogs. Je suis passé d’exclu à gagnant », a ajouté Math, les yeux écarquillés. Les deux candidats étaient parfois comparés à des bouées : l’un se serait accroché à l’autre, par dépit, pour ne pas être éliminé.

Si tout ce qui leur arrivait dimanche leur semblait irréel, le retour à la réalité était imminent. Maintenant connus de milliers de personnes, les amoureux ne savent pas vraiment à quoi s’attendre pour la suite. « Je ne faisais pas [OD] pour devenir influenceur, a affirmé Math. Alors je vais dealer avec ça comme ça va venir. »

« 95 % représentatif »

De retour dans la salle, après l’annonce, le public semblait généralement ravi de l’issue de la soirée. « J’avais moi-même voté pour Trudy et Robi, a dit Catherine Bernard, une téléspectatrice venue de l’Outaouais. À mon avis, c’était les gens les plus authentiques. Je sentais que je pourrais être amie avec eux. »

L’authenticité du couple gagnant semble avoir mené jusqu’à la victoire. Charlotte et Kelly-Anne, deux spectatrices présentes à la soirée, auraient préféré voir Mathieu et Claudie l’emporter. Mais elles estiment que Trudy et Math sont « quand même cutes » et ont été « vraiment honnêtes ». 

Les gagnants sont d’ailleurs « généralement satisfaits » de la façon dont ils ont été dépeints à l’écran. 

En regardant tous les épisodes avec les autres finalistes (à voir dans l’épisode de mardi), Math et Trudy se sont reconnus dans les images qu’ils ont visionnées. « Je dirais que 95 % de ce qu’on voyait était représentatif, a légèrement nuancé Trudy. Certaines phrases étaient prises hors contexte. Par exemple, dans l’épisode de ce soir où je dis que j’étais mal à l’aise avec Math. J’ai expliqué que c’était parce que j’avais un intérêt pour lui, mais on ne l’a jamais vu dans l’émission. »

Et la suite, pour Trudy et Math ? « Ça fait un mois qu’on habite ensemble 24/7 et ça nous a vraiment rapprochés, a expliqué Trudy. On est hyper conscients qu’on était dans une bulle, que ce n’était pas la réalité. Maintenant, on a hâte d’essayer pour vrai. De se redécouvrir. »

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.