L’entrepreneuriat à l’école :  inspirer le goût d’entreprendre

Au cours de la dernière décennie, l’entrepreneuriat éducatif s’est développé de manière exponentielle dans les établissements d’enseignement privés québécois. Mais pourquoi encourager l’esprit d’entreprendre à l’école ?

Favoriser la culture entrepreneuriale s’avère une valeur éducative très importante dans les établissements d’enseignement privés québécois. L’expérimentation entrepreneuriale est en effet un puissant outil de motivation et de réussite qui contribue à donner du sens aux apprentissages, à la construction de l’identité, au sentiment de compétence, à l’orientation et au sentiment d’appartenance. Elle permet également de mieux préparer les élèves à relever des défis et à devenir les acteurs de leur propre avenir.

Des bénéfices concrets

Selon le document «  Apprendre à entreprendre à l’école et y prendre goût  », la culture entrepreneuriale vise à permettre aux élèves :

d’identifier les domaines qui les passionnent ;

de connaître leur potentiel ;

d’innover ;

d’agir positivement sur leur environnement ;

de prendre conscience de leur apport à la collectivité ;

de combler un besoin dans leur entourage immédiat ou dans d’autres communautés ;

de vivre une expérience valorisante ;

d’y gagner d’importants atouts pour l’avenir.

Promouvoir l’entrepreneuriat à l’école permet aussi de développer des qualités telles : l’autonomie, la confiance en soi, la créativité, l’esprit d’équipe, le leadership, la vision de l’avenir, le sens des responsabilités, la solidarité et la ténacité. Des compétences-clés qui leur serviront tout au long de leur vie professionnelle et personnelle.

Plusieurs activités de sensibilisation

Afin d’encourager le désir d’entreprendre, les établissements d’enseignement privés offrent des activités de sensibilisation qui permettent aux élèves d’être témoins de l’entrepreneuriat. La sensibilisation contribue à la culture entrepreneuriale des jeunes et se concrétise notamment par une plus grande ouverture à la nouveauté. Ces activités peuvent se traduire de différentes façons : par des visites d’entreprises en fonction des centres d’intérêt des étudiants, par des conférences d’entrepreneurs qui ont réussi en débutant avec rien, par des participations à des journées entrepreneuriales, par des jumelages à des entrepreneurs d’expérience, etc.

Une variété de projets entrepreneuriaux

Dans le but de développer davantage une culture entrepreneuriale, les enseignants des établissements d’enseignement privés encouragent également leurs élèves à réaliser leur propre projet entrepreneurial. Expérimenter l’entrepreneuriat permet aux élèves d’apprendre dans l’action et de vivre des expériences stimulantes. De plus, le projet entrepreneurial se révèle un lieu de formation extraordinaire qui permet de mettre en application les nombreux apprentissages faits dans les différentes matières. Celui-ci peut prendre une multitude de formes : création et gestion d’une joujouthèque ou d’une friperie, opération de recyclage, réalisation d’une pièce de théâtre, fabrication et vente de biscuits afin d’aider des personnes démunies, organisation d’une fête pour les personnes âgées, création et mise en marché d’un livre, etc.

Deux événements intéressants

• Le Défi OSEntreprendre : Chaque année, de nombreux élèves des établissements d’enseignement privés s’inscrivent au Défi OSEntreprendre. Ce dernier consiste en un grand concours québécois qui fait rayonner les initiatives entrepreneuriales des jeunes du primaire jusqu’à l’université.

• La grande journée des petits entrepreneurs : Chaque mois de juin, des milliers d’enfants de 5 à 12 ans lancent leur petite entreprise d’un jour devant leur résidence ou dans un rassemblement pour vivre une expérience d’entrepreneuriat.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.