Football  Alouettes de Montréal

Danny Maciocia aux commandes dès lundi ?

Mario Cecchini serait nommé président de l’organisation montréalaise

À moins d’un revirement de dernière heure, c’est lundi que les Alouettes présenteront leur nouveau président et leur nouveau directeur général aux médias et au public.

Plusieurs sources ont indiqué à La Presse que Danny Maciocia devrait être nommé DG des Alouettes. Il nous a cependant été impossible de confirmer qu’une entente entre les deux parties avait été conclue au moment d’écrire ces lignes.

Quant au poste de président, tout indique qu’il appartiendra à Mario Cecchini, qui a notamment occupé de hauts postes dans le monde de la radio. Cecchini et Gary Stern, l’un des deux nouveaux propriétaires des Alouettes, se sont rencontrés dans les bureaux des Alouettes, mardi.

Selon plusieurs personnes impliquées dans le dossier de la vente des Alouettes, le commissaire de la Ligue canadienne, Randy Ambrosie, a toujours souhaité que Maciocia devienne le prochain directeur général de l’équipe. C’est ce même Ambrosie qui a négocié la vente des Alouettes avec les hommes d’affaires ontariens Sidney Spiegel et Stern.

Lors de sa conférence de presse d’introduction, lundi dernier, Stern a dit souhaiter que les Alouettes puissent présenter leur nouveau président et directeur général d’ici vendredi. Ils le feront trois jours plus tard que prévu.

Si Maciocia devient effectivement le prochain DG des Oiseaux, il héritera d’une équipe dont le groupe d’entraîneurs a déjà été formé. Mais le Québécois aimerait sûrement pouvoir greffer quelques adjoints à son équipe, possiblement Noel Thorpe.

Thorpe a notamment été le coordonnateur défensif des Carabins de l’Université de Montréal lors des premières saisons de Maciocia avec les Bleus, en 2011 et en 2012. Il a occupé le même poste chez les Alouettes, de 2013 à 2017, et avec le Rouge et Noir d’Ottawa, en 2018 et en 2019.

Les Alouettes ont toutefois renouvelé le contrat de plusieurs de leurs assistants récemment, dont celui de leur coordonnateur défensif, Bob Slowik. Ils ont également ajouté Barron Miles à leur personnel d’entraîneurs plus tôt cette semaine. Miles sera le responsable des demis défensifs et le coordonnateur de la défense contre le jeu aérien.

Jones aura-t-il des regrets ?

Lorsqu’il a signé son nouveau contrat de trois ans avec les Alouettes, en novembre, l’entraîneur-chef, Khari Jones, croyait qu’il ferait équipe avec le président Patrick Boivin et que les deux hommes trouveraient le prochain directeur général de l’équipe ensemble. Les choses ont complètement changé depuis.

Boivin a été congédié par la LCF, le 3 janvier, puis Jones n’a pas été impliqué dans le processus pour trouver le prochain DG. C’était à tout le moins le cas lorsque l’entraîneur-chef a répondu à nos questions mardi. Il sera donc intéressant de voir la dynamique entre Jones et Maciocia, si ce dernier est bel et bien l’homme de Stern et de Spiegel.

Jones a dit qu’il ferait tout en son pouvoir afin de s’assurer que sa relation de travail avec le prochain DG de l’équipe soit bonne, mais aurait-il choisi d’accepter une prolongation de contrat s’il avait su de quelle façon les choses de dérouleraient par la suite ? Les mariages arrangés fonctionnent très rarement dans le monde du sport professionnel.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.