Gourmand

Influence portugaise

Agneau ou chevreau à l’étouffée comme au Portugal

Pour souligner l’arrivée du printemps et ensoleiller votre week-end, voici une recette tirée du vaste répertoire de la sublime cuisine portugaise. C’est une recette de chevreau cuit à l’étouffée qui a inspiré ce plat de viande mijoté au vin blanc.

INGRÉDIENTS

1 kg (2 lb) d’épaule d’agneau ou de chevreau désossée, coupée en gros cubes

45 ml (3 c. à soupe) d’huile d’olive

1 oignon, haché finement

250 ml (1 tasse) de vin blanc

20 pommes de terre grelots jaunes, pelées

4 grosses carottes, pelées et coupées en bâtonnets

250 ml (1 tasse) d’eau

45 ml (3 c. à soupe) d’huile d’olive

225 g (1/2 lb) de pois mange-tout, parés et coupés en deux dans le sens de la longueur

1 branche de romarin frais

45 ml (3 c. à soupe) de petites olives noires entières

Sel et poivre

PRÉPARATION

1. Placer la grille au centre du four. Préchauffer le four à 165 °C (325 °F).

2. Dans une grande poêle allant au four, dorer la viande dans l’huile. Ajouter l’oignon et poursuivre la cuisson jusqu’à ce qu’il soit attendri. Déglacer avec le vin et laisser réduire 1 minute.

3. Ajouter les pommes de terre et poursuivre la cuisson environ 2 minutes afin de les dorer légèrement. Porter à ébullition. Saler et poivrer. Couvrir et cuire au four environ 2 heures ou jusqu’à ce que la viande se défasse à la fourchette et que la sauce soit réduite et corsée. Retourner la viande et les pommes de terre à deux ou trois reprises pendant la cuisson. Ajouter de l’eau au besoin.

4. Entre-temps, dans une poêle, porter à ébullition les carottes, l’eau et l’huile. Saler et poivrer. Couvrir et laisser mijoter environ 10 minutes ou jusqu’à ce que les carottes soient tendres.

5. Ajouter les pois mange-tout et poursuivre la cuisson à couvert environ 3 minutes ou jusqu’à ce qu’ils soient al dente. L’eau devrait être presque entièrement évaporée. Égoutter l’excédent.

6. Dans un grand plat de service, répartir les légumes, la viande et les pommes de terre. Décorer la viande avec le romarin, et les légumes avec les olives.

Le conseil de Ricardo

Puisque le chevreau est plus difficile à trouver au Québec qu’au Portugal, on peut facilement le remplacer par de l’épaule d’agneau. C’est aussi un très beau plat à servir à Pâques.

Ce texte provenant de La Presse+ est une copie en format web. Consultez-le gratuitement en version interactive dans l’application La Presse+.